Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Dheepan, l'homme qui n'aimait pas la guerre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: "Dheepan, l'homme qui n'aimait pas la guerre"   Mar 1 Sep 2015 - 20:51

Le nouveau film de Jacques Audiard qui a eu la Palme d'Or à Cannes, sa première dans ce métal avec « Dheepan, l'homme qui n'aimait pas la guerre ».
Un réalisateur habitué à tout pleins de récompenses fort méritées, nous avait fait dernièrement « De rouille et d'os » en 2012 et vous savez que je le trouve très grand comme réalisateur.

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

Même si le sujet pourrait me laisser froid, vu que c'est Jacques, j'y vais et je fais bien.
Une histoire simple mais traitée avec un tel réalisme que tout semble vrai et que l'émotion devient fort palpable.
Un trio qui apprendre à se connaître et qui montre la force d'intégration de notre pays (Ironie bien sûr) ; une présentation de la cité au main des dealers comme j'ai vu que dans la réalité.
Et puis un soupçon de polar avec notre héros qui va reprendre les armes (et qui va tout péter avec l'accent de Stallone), non quand même pas mais il y a de l'Action, assez percutante sans rogner au réalisme cher à Audiard : les fusillades font mal et peur.

Une mise en scène sobre comme d'hab, au plus près des acteurs mais avec des moments de grâce néanmoins.

Et si nous n'avons pas d'acteurs sortis des courts Florent et de l'Académie Française, nous avons un vrai écrivain srilankais qui est aussi plutôt bon en actoring, la femme est plus connue au Théâtre dans son pays et la petite fille est une enfant donc déjà bonne actrice.
Plus des seconds rôles fort compétents.

Tout ça fait un film plutôt fort, souvent surprenant, et sans trop spoiler, qui finit plutôt bien (assez rare chez Audiard – une fin lumineuse).

Bon film !!
Revenir en haut Aller en bas
 
"Dheepan, l'homme qui n'aimait pas la guerre"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas
» Santiago GAMBOA - Histoire tragique de l'homme qui tombait amoureux dans les aéroports
» Sheriff d'avril : L'Hydrie
» Stieg LARSSON (Suède)
» " L'homme qu'on aimait trop "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: