Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Vice Versa " le Pixar - Chef d'oeuvre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " Vice Versa " le Pixar - Chef d'oeuvre !   Dim 9 Aoû 2015 - 17:03

Le nouveau Pixar : « Vice Versa » de Pete Docter.
Après une préquelle fort réussie de « Monstres et Cie » avec « Monstres Academy », nous avons droit à un film original (c'est à dire qui n'est pas une suite, une préquelle, non un vrai premier film qui pourrait bien avoir une suite vu la thématique).
Pete n'en est pas à son premier film, lui ; co-réalisateur sur le « Monstres et Cie » de 2001 et réalise « La-haut » en 2009 ; produit « Rebelle » et « Monstres Academy ».

Au Quartier Cérébral, le centre de contrôle situé dans la tête de la jeune Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche RILEY de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs...
Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme. le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie.


On oublie la réalisation, on sait qu'elle sera irréprochable, pleins d'invention et d'un efficacité sans nom.

On passe tout de suite donc à l'histoire qui est l'élément prépondérant dans les films d'animation Pixar. L'idée est généralement bonne et la narration forte et réussie.
Et on a donc souvent un chef d'oeuvre ; et ben là-aussi... je sais pas comment ils font.
On a donc une histoire double entre cette petite fille et dans sa tête où il se passe beaucoup de choses (mais vous en faites pas, pas vous verrez aussi dans la tête d'autres personnages, ce qui donnera de gros gags, voir les profs par exemple).
Histoire double qui sera moins perceptible aux plus jeunes, qui apprécieront les gags et le petits personnages fantasques ; mais qui aura plus de résonances pour les adultes (qui en sont déjà à leur 3ème thérapie, sans résultat évidemment, le psy étant lui-même en thérapie ; il suffit d'être intelligent. Je sais, c'est pas donné à la majorité) qui vont comprendre le cheminement de cette histoire et passer par des phases qu'ils ont connu, parfois douloureusement.
Et notre petite Joie (personnage principal) va aussi connaître son chemin de croix et comprendre à quoi elle sert et qu'elle n'est pas la seule à décider ; je vous rappelle qu'il y a une équipe dans la tête de Riley (dans la notre aussi par la même occasion).
C'est l'histoire d'une déconstruction identitaire et faut bien dire que c'est le bordel dans la tête de Riley, on y retrouverait même pas ses jouets.
Film adulte de par ce fait, à l'image des « Indestructibles » qui montraient des super-héros bien plus sombres que ceux de Marvel et nous adultes allons donc être bien plus proche des émotions exprimées.

Et si ce film se suffit à lui-même, quand une nouvelle phase est sur le point d'apparaître pour laquelle nos émotions favorites semblent ne pas manifester beaucoup d'intérêt, et que celle-ci s'appelle la Puberté, on comprendra aisément que rien n'est fini.

Allez Chef d'œuvre donc vous devez le voir : bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Vice Versa " le Pixar - Chef d'oeuvre !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pixar] Vice-Versa (17 juin 2015)
» Vice-Versa
» [Mlynowski, Sarah] Moi & moi vice versa
» Vice versa (épisode n°3)
» [Terminé] art et vice versa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: