Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " La résistance de l'air "

Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 48
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " La résistance de l'air "   Sam 4 Juil 2015 - 16:29

Chronik is back !!!!!!!!!


Un premier film français : « La résistance de l'air » de Fred Grivois.
Franco-canadien, auteur de clips et assistant de Jacques Audiard sur « le prophète » et « De rouille et d'os ».

Champion de tir au fusil, Vincent mène une vie tranquille entre sa femme et sa fille. Jusqu'au jour où des problèmes d'argent l'obligent à remettre en cause ses projets et menacent l'équilibre de sa famille. Une rencontre au stand de tir avec Renaud, personnage aussi séduisant qu'énigmatique, lui promet une issue grâce à un contrat un peu particulier. Dès lors, Vincent met le doigt dans un engrenage des plus dangereux.

Un film de couple, un film français normal au début et puis cela dérive dans une sorte de polar ténébreux, psychologique.
Même si la partie couple, famille permet aux personnages de conserver une humanité et de montrer les crises morales intérieures, ce n'est peut-être pas toujours d'une grande efficacité surtout que la partie polar met du temps à arriver.
Le film se veut lent et psychologique, on est jamais dans le côté film d'action même s'il y a des exécution et même une sorte de poursuite (avec un hommage à « Nikita », en fait le second puisque que Tchéky Karyo est dans le casting même si son personnage est très éloigné de celui de « Nikita »).
Le gros intérêt du film est de voir la transformation de cet homme sans histoire, presque effacé, devenir plus maitre de lui au fur et à mesure qu'il tue même s'il ne voit pas l'action ainsi, il tire sur une cible avant tout. Quand les cibles deviendront victimes, le film bascule alors dans le polar plus sombre car les enjeux deviennent plus graves pour chacun des partis.

Une réalisation sans tape à l'oeil à l'image de la maitrise du tir du personnage : on est dans la respiration. Pas de caméra qui bouge pour faire jeune, mais du stead pour envelopper les personnages. Du cinémascope pour donner un impact cinéma sur l'art de tuer.

Le film est imparfait mais le très bon point sont les acteurs incarnant des personnages complexes et justes.
Reda Kateb, vue dans « le prophète », dernièrement dans « Loin des hommes » avec Viggo Mortensen, est donc notre héros tout en sobriété.
Ludivine Sagnier est sa femme, personnage qui s'est développé pendant la production à la demande de l'actrice ; joli personnage un peu moins nunuche que certains qu'elle a interprétés.
Johan Heldenbergh (vu dans "Alabama Monroe") joue le grand méchant qui ne se dévoile qu'au fur et à mesure tel un dealer...

Pas un chef d'oeuvre, mais un premier film maitrisé avec des accents français biscornus et des accents anglo-saxon plutôt interessant car très froid.
Un film surtout pour ses acteurs...

Bon film !!!

Revenir en haut Aller en bas
 
" La résistance de l'air "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: