Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Hackers "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " Hackers "   Jeu 26 Mar 2015 - 10:46

Le nouveau Michael Mann : « Hackers ».
Le très grand réalisateur du « Solitaire », du « Dernier des Mohicans », du «  Sixième sens », de « Révélations », de « Heat » (évidemment), d' « ALi », de « Collateral », s'est vautré depuis « Miami vice » (l'adaptation de la célèbre série TV qu'il avait créée) et son petit dernier qui était « Public ennemies » (les derniers jours du gangster Dillinger, joué pas terriblement par Johnny Depp) auxquels on peut rajouter la série TV « Luck » qui ne lui a pas porté « chance » (Oh humour !!), annulée avant même la fin (série sur les courses de chevaux et le monde des bookmakers) du fait du grands nombres de morts parmi les chevaux pendant les séances de courses (c'est vrai extrêmement violentes) – pour une fois, la mention que les animaux n'ont pas été blessés pendant le tournage aurait été foutrement faux.
Le voici après un polar, avec un polar (ce qu'il réussit le mieux) sur les exploits des terroristes technologiques.

À Hong Kong, la centrale nucléaire de Chai Wan a été hackée, détruisant le système de refroidissement de la centrale, provoquant la fissure d’un caisson de confinement et la fusion de son cœur. Aucune tentative d’extorsion de fonds ou de revendication politique n’a été faite. Ce qui a motivé cet acte criminel reste un mystère.
Un groupe de hauts gradés de l’Armée populaire de libération chinoise charge le capitaine Dawai Chen, spécialiste de la défense contre les cyberattaques, de retrouver et de neutraliser l’auteur de ce crime.
À Chicago, le Mercantile Trade Exchange (CME) est hacké, provoquant l’inflation soudaine des prix du soja.
Carol Barrett, une agente chevronnée du FBI, encourage ses supérieurs à associer leurs efforts à ceux de la Chine. Mais le capitaine Chen est loin de l’idée qu’elle s’en était faite. Formé au MIT, avec une parfaite maîtrise de l’anglais, l’officier chinois insiste pour que ses homologues américains libèrent sur le champ un célèbre hacker détenu en prison : Nicholas Hathaway.


Un film international, sur des mecs qui pianotent sur leurs ordi et qui foutent la merde dans notre petit monde paisible : cela peut être autant passionnant qu'ennuyeux.
Un bon point ici, même si les domaines nous sont inconnus, je suis pas très hackers, j'ai eu l'impression de tout comprendre et surtout de suivre (peut-être faux mais c'est l'impression qui compte) : Michael fait généralement des films très documentés, le résultat est limpide.
Après le film semble trop simple, trop balisé et au final fort peu excitant.
La faute à 2 choses : Michael est en pilotage automatique et le casting est peut-être un peu faible.

Depuis que Michael a découvert la HD, son filmage avec ces petites caméra est moins propre, plus bougé, plus amateur, moins cinéma (une plaie ces caméras HD avec ces réalisateurs qui découvrent une liberté de filmer comme les amateurs alors que ceux-ci veulent filmer comme des cinéastes : un vrai monde à l'envers) : cela lui permet des filmages de nuit de toutes beauté et une recherche de l'image la plus pure mais cadrages plus approximatifs.
Un polar qui évidemment ne repose pas sur des difficultés informatiques uniquement, on a de l'action également et là, patatra : le grand Michael se répète en moins bien, se copiant sur « Heat » ou « Collateral ». Le film se passant beaucoup dans les pays asiatiques, on croirait voir parfois des polars asiatiques faits par des Johnnie To, des Ringo Lam, voire du Tsui Hark mais ils auraient fait beaucoup mieux que lui et puis des Cyber-polar, y'en a à la pelle depuis quelques temps et la série « 24 heures chrono » joue beaucoup là-dessus et en plus péchu qu'ici.
Bref, la légende s'effondre un peu...

Un casting international, avec un bon début en Chine et des acteurs chinois que je connais et apprécie mais comment faire un film américain avec des chinois, faut une grosse star texane alors on prend Chris Hemsworth (en Hathaway), qui nous fait Thor dans ses propres films et dans « Avengers » (très bientôt le prochain, dans un mois..........), le chasseur dans « Blanche Neige et le chasseur » (il était peu crédible dans le rôle de Blanche-Neige, alors on lui donna celui du chasseur) : bref, un beau garçon aux yeux bleux avec de gros biscottos mais pas une super grande star et pas si crédible que ça en « nerd » adepte des mots de passe et des ligne de codes ; il l'est un peu plus en héros d'action mais qui serait aussi un « nerd » (cela me sidère mais bon...).
Après, j'aurais préféré un héros chinois en  la personne de Dawai Chen (chanteur et acteur de « Lust caution » d'Ang Lee en 2007) comme sa partenaire Tang Wei qui jouait dans le même film et qui fait sa sœur également très affairée aux affaires informatiques.

Pas la bouse immonde évidemment mais un film qui se regarde sans que l'on soit très excité au fur et à mesure ; le grand méchant apparaît fort tard et ses motivations peu mises en avant, aussi sa menace est très virtuelle, le sujet du film me direz-vous, y'avait peut-être un film à faire la-dessus..

Bon film !!!


Revenir en haut Aller en bas
 
" Hackers "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: