Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Inherent vice "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " Inherent vice "    Jeu 12 Mar 2015 - 12:15

Le dernier film de Paul Thomas Anderson : « Inherent vice ».
Autant j'ai bien aimé son début de carrière mais cela commence fortement à descendre : « Boogie Night », son second film en 1998, sur le milieu pornographique des seventies, permettaient l'envol de son chef d'oeuvre « Magnolia » de 2000 avec un Tom Cruise exceptionnel. Après ça capote avec « Punch drunk Love », remonte un peu avec « There will be blood », se casse la gueule avec « The Master » en 2013 et rebelote avec notre film.
Adaptation du livre connu en français sous le titre de « Vice caché » (2009) de Thomas Pynchon, un auteur presque anonyme (il évite les journalistes) qui écrit depuis plus de 6 décennies, avec un style assez iconoclaste. Je ne l'ai jamais lu (j'avoue que je ne connaissais même pas) et notre film ne va pas me donner envie alors que c'est peut-être la faute au réalisateur et non au livre.

Dans les années 70, l'ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu'elle est tombée amoureuse d'un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l'épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n'est pas si simple…

Ca, c'est bien vrai. Le pitch concerne le premier dialogue du film, fort long, fort chiant, précédé d'une voix off féminine (très présente dans le film et vous savez que j'aime pas les voix off) qui va nous embrouiller pendant tout le film. Bref, j'étais déjà out dès le début du film ; je ne comprenais rien et j'en avais rien à foutre.
La narration de ce pseudo polar est embrouillée {c'est souvent le cas dans les polars ; voir à ce sujet « Le Faucon Maltais » considéré comme un des meilleurs films mais parfaitement incompréhensible ; c'est pas grave en soi si le reste l'emporte (acteurs, mise en scène)} et Incroyable, les diverses résolutions finales paraissent presque limpides, alors que j'ai rien suivi.
N'empêche que je ne sais pas de quoi ça parle.

La réalisation aurait pu l'emporter et m'Emporter. Que nenni, sans doute son film le plus inodore. Je m'insurge presque : Remboursez !!!!!!!!!

Reste les acteurs avec en tête un Joaquin Phoenix en détective hippie assez ridicule ; un Josh brolin en agent du FBI assez méchant,  et d'autres....

Très déçu donc.
Revenir en haut Aller en bas
 
" Inherent vice "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inherent Vice (Paul Thomas Anderson) - 2014
» Iba .... ou le Vice-capitaine à la valeur ajoutée nulle.
» [Mlynowski, Sarah] Moi & moi vice versa
» Quel est votre vice-capitaine préféré(e) ?
» L’hommage du vice à la vertu .............

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: