Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Jupiter : le destin de l'univers "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " Jupiter : le destin de l'univers "    Sam 21 Fév 2015 - 17:15

Le nouveau film des Wachowski : « Jupiter : le destin de l'univers » car « Jupiter ascending », cela ne faisait pas assez français pour un film américain....
Je vais pas vous rabâcher les qualités supra-naturelles de notre frère et soeur Wachowski {Ca y'est c'est officiel, Lana a récupéré un vagin (non, il ne trainait pas là... peut-être une imprimante 3D ?)} et pourtant ils se ramassent comme des merdes au box-office depuis un bout de temps : « Cloud Atlas », leur dernier film et chef d'œuvre intégral les mit à mal et pourtant les revoilà avec un blockbuster de SF plutôt fun qui est un échec intégral au niveau des entrées (une vingtaine de millions de dollars pour un budget de 175 Millions de dollars, c'est pas fini mais...).
Pas de chance, si le film n'est pas du niveau du précédent, il est fort agréable par rapport à d'autres merdes de blockbusters (j'ai les noms !!!!!!).

Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n'a d'autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n'est que lorsque Caine ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l'attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d'un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l'équilibre du cosmos…

Le film aurait du sortir à l'été 2014 mais il fut repoussé à maintenant : raison officielle (perfectionnement de la post-production) ; mais projection-test désastreuse donc peur des Studios (qu'on fait les Wachowski à part révolutionner le cinéma il y a 15 ans ? Mais Monsieur, le cinéma n'existait pas il y a 15 ans, nous parlons de Maintenant ; ha oui, excusez-moi connards !) car le film ne s'appuie sur rien (pas un best-seller, pas une BD, pas un remake, pas une suite, pas une histoire vraie; bref, rien d'intéressant) ; ils ne font que des échecs cinéma.
Hé connards, ne leur donnez pas de fric alors !!!
Second scénario original après la saga « Matrix » ; on y voit donc des apparentés évidentes mais pas si gênantes, manquant peut-être d'originalité (voir plutôt « Cloud Atlas » donc) mais fort différentes dans leurs traitements.
Pour certains (critiques, spectateurs) l'histoire est tout autant complexe que simpliste,  j'avoue que j'ai pas été perdu, j'ai trouvé l'histoire assez bien balisée avec une forte ressemblance avec la méthode « Terminator » (raconter des choses importantes en pleine action). Ça bavarde peut-être un peu beaucoup mais rappelons-nous de « Matrix » (c'était pareil).
C'est du Space Opera à la « Star Wars » : des éléments d'un peu de tous les univers, de l'action, un peu d'humour (plus que pour leurs autres films) mais moins que dans des œuvres du même genre.
Certains se plaignent du manque d'émotion : ce sont des cinéastes assez froids, il faut le certifier, il y a une histoire d'amour (encore une mais c'est le cinéma bordel) qui avance naturellement un peu comme Yan Solo et Leïa (exemple parmi tant d'autres).

Visuellement, du grand spectacle, évidemment très bien fait, très supérieur à « Matrix » (qui était en fait fort nouveau à l'époque, je vous rappelle que le cinéma n'existait pas encore, tout comme le 21ème siècle) mais pas spécialement révolutionnaire.
C'est toujours un plaisir de lisibilité alors que ça bouge partout, ça explose mais ça fait pas mal aux yeux hormis la 3D relief qui sert à rien.
Toujours un visuel très mangaïsé, le héros a le bouclier d'Ulysse 31 (au delà de 15 ans, pas sûr que les dinosaures avaient disparu à l'époque...) et des rollers sans roues qui lui permettent de surfer dans le ciel.
Un visuel rococo pour certains et alors ?

Un casting évitant les grosses vedettes : la fille est jouée par Mila Kunis (la méchante de « Black Swan »), elle est craquante (on le sait depuis longtemps) et son personnage même s'il se fait sauver tout le temps parce qu'elle se fout dans les emmerdes, n'est pas nunuche (s'apparente plus à la princesse Amidala que Leïa de quoi vous savez).
Channing Tatum (acteur bovin et sur-musclé) qui avait joué dans les « G.I. Joe » (une référence), les 2 adaptations de la série TV « 21 Jump Street » (autre référence) et dernièrement dans « Foxcatcher » (que je ne vous ai pas critiqué car le film a disparu trop tôt et c'était pas si grave car ne l'ayant pas aimé car trop transpirant l'envie d'Oscars) : je suis pas fan de l'acteur mais il correspond au rôle ici et son côté animal ressort bien.
Sean Bean, l'acteur qui meurt toujours à la fin, reste vivant : c'est une date historique !
Eddie Redmayne (oscarisable apparemment pour sa performance dans le prochain « Une merveilleuse histoire du temps » sur Stephen Hawking) joue le grand méchant avec grandiloquence (trop selon certains).

Un film qui aurait du être le premier d'une nouvelle trilogie, qui ne sera donc pas, mais qui reste fort agréable ; le Blu-ray sera pour moi.

Bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Jupiter : le destin de l'univers "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Warner] Jupiter : Le Destin de l'Univers (4 Février 2015)
» Des dessins uniquement sur l'univers Castlevania
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov
» quadrans avec Jupiter & aigle
» Personnage de l'univers d'albator : libre inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: