Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " It Follows "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " It Follows "   Lun 16 Fév 2015 - 10:59

Un petit film Horreur-fantastique fort réussi : « It Follows » de David Robert Mitchell.
Second film de ce réalisateur américain après « The myth of american sleepover », une comédie (que je n'ai pas vu mais à voir peut-être rétroactivement...).
Les films d'horreur se ressemblent tous et depuis quelques mois, les canards de ciné parlait de ce petit film qui ravit pleins de festivals.

Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d’étranges visions et l’inextricable impression que quelqu’un, ou quelque chose, la suit (d'où le titre).
Face à cette malédiction, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire aux horreurs qui ne semblent jamais loin derrière…


Un pré-générique étrange et un premier meurtre dont on ne voit que le résultat... pas banal. La tension est là.
En fait le pitch n'en dit pas assez alors que le film explique bien dès le départ ce qui va se passer : l'amant de Jay, après l'avoir tronché avec amour (était-on un 14 février ??) lui énonce la malédiction qui va la frapper après qu'elle l'ait frappée, lui : une créature que seul verra la future victime, viendra à elle pour la tuer, tout en marchant et pas rapidement (ouf !!). Pour s'en débarrasser, il faut coucher avec quelqu'un d'autre pour que se déplace la malédiction, et ainsi de suite sinon, la créature reviendra à la victime précédente...
Simple non ?
Évidemment tout va tourner autour de la paranoïa de qui sera la créature (la vieille en chemise de nuit, la camarade d'école, maman, papa...), la folie et la peur qui s'en suit.
Comme notre bonne Jay a des amis compatissants, ils vont essayer de l'aider sans trop voir ce qu'il se passe (mais nous oui d'où des scènes impressionnantes).
L'idée originale est de  faire passer l'acte sexuel rédhibitoire dans les slashers habituels à un autre stade (ceux et celle qui couchent meurent, là, il faut coucher pour ne pas mourir... quand on a déjà couché... ; en fait faut jamais coucher – on est en Amérique dans un pays protestant et pudibond ainsi qu'un peu hypocrite).

Niveau réalisation, la première référence visible et avouée est « Halloween » de John Carpenter, rien qu'à voir le cinémascope plutôt bon (même si en deçà de celui de Carpenter), on est dans une grammaire cinématographique classique et lisible (c'est rare de plus en plus) et si cela s'énerve, c'est toujours lisible, avec une grande importance du hors-champ ou du 360° autour de l'acteur (c'est qui qui marche en traînant la patte vers la victime et va s'y que je regarde partout avec peur..).
Pas de gore, ça change et pourtant une angoisse certaine vous prend.
Autre apparenté avec Carpenter, l'utilisation de la musique électronique répétitive, pas toujours de bon goût et trop jingle (attention musique = scène de suspense !!) ; mais il y a de bons moments.

Acteurs peu ou pas connu, c'est un bon point d'un petit film d'horreur : on a donc ici Maika Monroe,  que l'on aurait vu dans « Bling Ring » de Sofia Coppola, jolie sans être trop mannequin.

Comme pour ces films s'ils sont bons, la fin sera allusive, j'ai trouvé une solution comme l'un des personnages, l'ont-ils appliqué ?
En tous cas, tout semble bien qui finit bien mais QUI marche derrière eux au loin ???
Fin !!!!!!!!!!!

Bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" It Follows "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: