Joué images.org

forum de l'association Joué images 37. Photo, vidéo, diaporama et images numérique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Coming Home "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx
f 1
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 47
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: " Coming Home "   Ven 19 Déc 2014 - 16:51

Un film chinois (ça faisait longtemps) : « Coming Home » de Zhang Yimou.
Un des très grands réalisateurs de la « cinquième génération des cinéastes chinois » (ceux des années fin 80 – début 90) avec Chen Kaige {« Adieu ma concubine » (1993)}.
Zhang Yimou parle beaucoup au début de sa carrière de son pays dans sa période d'avant la Révolution Culturelle ou pendant avec des films comme « Le sorgho Rouge » (1987), « Épouses et concubines » (1991), « Qiu Ji, une femme chinoise » (1992) , « Vivre » (1994) avec pleins de prix à la clé dans divers festivals. Puis vient une période plus fantasy (avec des Wu Xia Pian, films de chevalerie chinoise) avec « Hero » (2003), « Le secret des poignards volants » (2004) et « La cité interdite » ; évidemment avec encore des prix (c'est une bête à concours).
Le revoilà avec un film première période, adapté d'un roman de Geling Yan (« The criminal Lu Yanshi »).

Lu Yanshi, prisonnier politique, est libéré à la fin de la Révolution Culturelle.
Lorsqu’il rentre chez lui, il découvre que sa femme souffre d’amnésie.
Elle ne le reconnait pas et chaque jour, elle attend le retour de son mari, sans comprendre qu’il est à ses cotés.


Tout de suite, on sent le drame, on va pas rigoler souvent, et c'est vrai.
Et connaissant le père Yimou, je me disais, ça va tomber dans le gros patos dans pas longtemps mais on y échappe du fait des comédiens en grande partie et de divers séquences aussi amusantes qu'émotionnelles. Le mari va inventer nombre de prétexte pour être avec sa femme sans pour autant qu'elle le reconnaisse (il lui lit ses propres lettres voire en invente, il se fait passer pour un accordeur de piano, porte des courses).
Mais en même temps, quel horreur comme en témoigne les dernières images en voyant que rien ne s'arrangera vraiment pour eux.
Évidemment, cette histoire a une portée plus universelle sur ce qu'a été la Révolution Culturelle (cela peut rappeler la première Révolution Française où on passait de Citoyen à un autre statut en une seconde selon le nouveau régime avec surveillance, délations, etc.) : il est « amusant » de voir des autorités se courber après avoir été odieuses.

Un filmage sobre par rapport à ses derniers films où on trouvait cascades, effets numériques, etc : on filme les visages qui parlent beaucoup.

Gong Li (la muse de Zhang et de Chen Kaige) a évidemment vieilli mais conserve encore une certaine beauté et puis elle n'était pas que belle. Un rôle difficile s'il en est vu l'intériorité qu'elle doit faire paraître.
Son mari est joué par Daoming Chen que j'avoue ne pas connaître, mais parce qu'il a fait peu de films (c'est donc ça).

Une horrible histoire et pourtant une belle histoire : ils vivent à côté l'un de l'autre sans le vivre totalement.
Pour les amateurs de mélo.
Bon film !!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Coming Home "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coming Home de Yhang Zimou (2014)
» Coming Home (2008, Éric Falardeau)
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joué images.org :: GENERAL :: Monsieur cinéma et son bon choix.-
Sauter vers: